• AIJE
  • A VOIR ET A ENTENDRE
  • L’homme entier

L’homme entier

entretiens

Tourné en décembre 1992, un peu plus d'un an avant la mort d'Ellul et alors que celui-ci se savait gravement malade, ce document en est un portrait extrêmement sensible.

Il comprend deux parties de durées égales, correspondant en fait aux deux volets de son oeuvre.

- "L'homme divisé" fait directement référence aux analyses sociologiques. Ellul y fait remarquer que si l'on peut à juste titre parler de progrès technique, l'époque contemporaine ne témoigne d'aucun progrès éthique. L'intelligence ne dépend pas en effet de l'avancement de la technique, il semble même au contraire que celle-ci impose ses lois à l’homme et que ce dernier, par voie de conséquence, ne voit pas d'autre sens à sa vie que de se sacrifier à elle: elle l'aliène et le stresse au  quotidien. Plus précisément, elle le divise, elle le place dans un état de désunion permanent avec lui-même.

- "L'homme entier" renvoie à la réflexion théologique d'Ellul. Celui-ci insiste bien sur le fait que Dieu ne constitue absolument pas une "réponse", une consolation aux misères du monde. On se situerait alors sur le registre de la croyance alors que la foi peut être considérée comme l'exacte contraire de la croyance. Celui qui reçoit la parole de Dieu la reçoit au même titre qu'il perçoit la réalité par l'entremise de ses sens, et avec la même évidence Mais alors qu'on ne découvre dans la foi aucune réponse aux problèmes du monde, on y trouve en revanche toute l'énergie nécessaire pour y donner soi-même des réponses: on devient entièrement responsable. La responsabilité n'est précisément "entière" que dès lors que la foi nous assure l'unité de notre personnalité, quand la vision kaléidoscopique du monde, elle, nous sépare des autres et de nous-mêmes.

Le film entremêle des propos d’Ellul (filmé dans sa maison de Pessac) avec des témoignages d’une quinzaine de ses anciens élèves, amis ou simples lecteurs :

- Simon Charbonneau, professeur en droit de l’environnement, Bordeaux
- Patrick Chastenet ; maître de conférences à la Faculté de Droit de Bordeaux
- André Chouraqui, écrivain, Jerusalem
- André Dumas, pasteur et théologien, Paris
- Jason Fitzgerald, étudiant en théologie, Chicago, Illinois, USA
- David Gill, professeur d’éthique appliquée, Chicago, Illinois, USA
- Jean-Claude Guillebaud, éditeur et écrivain, Paris
- Jean-François Herouard, consultant et journaliste, Paris
- Gary Lee, étudiant à Grand Rapids, Michigan, USA
- Noël Mamère, journaliste et politicien, Bègles et Paris
- Didier Nordon, mathématicien et écrivain, Bordeaux
- Dennis Okholm, professeur de théologie au Wheaton College, Illinois, USA
- Jeanne Sauzereau, soignante en centre psychiatrique, Nantes

Tout au long du film, une voix off lit différents passages marquants de livres d'Ellul sur des images caracéristiques du monde comtemporain (foules, traffic routier...)

Dans le court extrait extrait qui suit, Jacques Ellul reprend l'une de ses plus grandes critiques à l'encontre de l'Église d'aujourd'hui : totalement inconsciente des nouveaux enjeux civilisationnels, elle culpabilise les individus et les moralise à outrance et, alors qu'ils sont déjà soumis à un immense contrôle social, elle les enfonce davantage au lieu de les aider à démystifier comme il conviendrait le système technicien et être ainsi à même de trouver un sens à leur vie.

INSÉRER LE LIEN VIDÉO > de 32'47" à 34'30"

- production : Promenade en mer, Productions 7, Méromedia, Centre Georges Pompidou, CAVUM
- réalisation : Serge Steyer
- image : Jacques Besse
- montage : Nathalie Hureau
- voix off : Béatrice Lafont
- date et supports de diffusion :
.. automne 1993, France 3 Aquitaine
.. 17 avril + mai 1994, France 2, émission "Présente protestante" (deux parties)
.. trois rediffusions entre 1995 et 2000 sur la Cinquième (émission "les Amphis")
- durée totale du document : 52'
- durée de l'extrait présenté : 1'43


DISPONIBILITÉ

Depuis novembre 2009, le film est disponible auprès du réalisateur : 20€ (+ 2,60€ de frais de port) sur DVD, en même temps que les Montages d'entretiens (1994).

Paiement à l'ordre de : L'école du regard, 6 rue Jules Ferry, 56400 Le Bono.

Information : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - http://www.ellul-dvd.com

ImprimerE-mail